Méchoui ou navarin ?

Méchoui ou navarin ?
Andrée Marik
Marik est le surnom de La poétesse des Charentes, Andrée Descamp, fondatrice de l’Académie d’Angoumois, du Moulin de poésie à Saintes et de la belle revue l’Atelier de Poésie de Cognac. Elle est l’auteur de Destin (son premier recueil en 1947), Poèmes jusqu’au dernier mur, une Anthologie de poèmes charentais préfacée par Claude Roy, Point-virgule, Le passant vertical, Jardins suspendus, Mer-océan, Douce-amère, Mine de Rien, illustré par Cathy Schein. Andrée Marik est citoyenne d’honneur de la Ville de Cognac. Lorsque la poétesse écrit Méchoui ou navarin ?, elle a 96 ans… et a gardé toute la gourmandise de sa langue, sa joie de vivre et son humour…

moutons de Ouarzazate
au pré d’herbe rase
torturé de cailloux

moutons de Zagora
broutant le sable en fusion
au seuil du désert

je pense à vous…

quand juin en Pyrénées
comble d’eau et de pacage
vos frères des estives

l’instinct gourmet excite
les papilles de ma langue
gourmande…

méchoui ou navarin ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.