Pain d’épices et mal de mer

Pain d’épices et mal de mer
Benoît Rivera

Benoît Rivera est l’un des fondateurs de la revue de création [sik].

Pain d’épices

Le pain d’épices est de la pâte à vieilles filles ; tout croûté, tout sidéré
dans un pot élimé. Comme le coeur épicé de frustres haines, grandies à
l’ombre et bien au chaud. Il faut toujours goutter pour savoir… mais on
ne goutte guère les vieilles filles. C’est pourtant si bon le pain d’épices.

Mal de mer

Mon coeur est un bateau bien calfaté, qui tire à courte veine jusqu’à la
bouche, jusqu’à tout-trou… Les trous d’air ? C’est en avion non ? Et les
« trous du cul » ? Pour les enfants ?… Les nuages sont des boules et les
enfants des tueurs de temps ! Non…. mon coeur est un bateau, le poulpe
de mon corps dissout… dissout comme un gâteau qui coule.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.